La fille qui aimait les parfums qui lui racontaient des histoires...

Publié le par Faustine

Depuis la création de mon blog, cet article est celui qui me revient le plus souvent en tête. Pourtant j'ai un peu peur d'écrire ces lignes. Parce que je ne sais pas bien comment aborder, avec des mots, des odeurs, mes odeurs. 

Je ne fais pas partie de ces filles qui possèdent environ 40 bouteilles de parfum, de Lolita Lempicka à Diesel, celles qui collectionnent les bouteilles. Je ne suis pas une voiture balais du parfum, je ne ramasse pas tout ce que je trouve (promis, je vais essayer de ne pas faire de mauvaises blagues parce que moi le parfum, c'est avec respect que j'aime en parler). Je comprends tout à fait qu'on puisse aimer différentes senteurs attention, ce n'est pas une critique, simplement, ce n'est pas ma façon de voir les choses. 

Il y a bien des parfums mémoires, des parfums souvenirs, comme ceux de ma mère (toujours des odeurs très métalliques), mon premier vrai parfum (Noa de Cacharel), ou encore des parfums évocateurs (Un Jardin sur le Nil d'Hermès), mais ce ne sont pas des parfums que je porte, seulement des instants capturés dans des flacons et les respirer une fois de temps en temps me suffit amplement. 

Un parfum, c'est un petit peu comme de la musique, des notes qui s'entremêlent, se cherchent, s'affrontent, pour développer un tout harmonieux et gracieux. Tout comme je ne peux pas me passer de la musique, je ne peux pas me passer du parfum.

Petite, j'aurais voulu être Nez, ou Oenologue (je suis née à Bordeaux et j'ai grandi dans les vignobles, c'est une question de tradition, pas d'alcoolisme, je te rassure), bref un métier en rapport avec cette passion. Il s'avère que la vie en a décidé autrement, là n'est pas la question, toujours est-il que le parfum, les senteurs, les odeurs, les fragrances, tout ça a été présent et important pour moi dès mon plus jeune âge. 

Je ne suis pas une fille à parfums fruités, choupis, type fraise/banane/pomme d'amour. C'est super en gel douche, mais je ne supporte pas de porter ce genre de fragrance. Je suis plutôt du genre à aimer les parfums forts, boisés, riches et puissants, féminins et sensuels, des parfums de Femme, avec un F. 

En fait, je ne possède que deux parfums. Les deux même depuis des années, entre lesquels j'alterne, mais dont je ne peux pas me passer. Parce qu'au delà d'être de simples parfums, ils sont des histoires, des réconforts, des sentiments mis en bouteille. Ils me caractérisent, m'accompagnent... Ce sont mes trésors, et je les chéris, en prend soin, c'en est presque religieux, tout du moins sacré. J'entretiens une relation très charnelle avec ces fragrances, tant elles sont sensuelles et féminines, sans vouloir tomber dans le cliché.

 

Magnifique de Lancôme

photo--4-.JPG

(Tu remarqueras que depuis que je suis chez mes parents, je me fait plaisir niveau décors et arrières plans) 

Magnifique, c'est MON parfum, MON odeur. C'est un parfum qui porte son nom à la perfection. Pour moi, il est magnifique. Il a une construction qui me transporte, d'abord les épices, chaudes, puis la rose, puissante et racée, et enfin une note boisée racée. Ce n'est absolument pas un parfum commun, un parfum "mass market".Je ne connais personne qui le porte. Ce n'est pas non plus un parfum frais, ou léger, de "tous les jours" (entre guillemets parce que je ne différencie pas parfum de jour, de soirée, d'hiver, d'été...), il est lourd et féminin et chargé de sens.

Je ne suis pas particulièrement attirée par le flacon je dois dire, mais il représente tellement bien sa fragrance. Il est racé, lourd et massif, mais avec une touche de féminin dans son facetage. Sa couleur rouge rappelle la sensualité qui s'en dégage et ses formes sont classiques et intemporelles, tout en ne donnant pas une impression de démodé ou de vieux. 

Voici sa composition:

Notes de tête: essence de safran, mandarine, cumin
Note de cœur: essence de rose bulgare, absolue de rose de mai, jasmin sambac 
Notes de fond:  essence de nagarmotha, vétiver, essence de santal d'Australie

Je trouve qu'il donne un coté très mystérieux à la personne qui le porte, quelque chose de magnétique. Sur ma peau, il se fait très rapidement discret, presque timide, tant j'ai l'impression que je suis parfois la seule à le sentir. C'est un parfum extrèmement personnel. Il m'arrive, quand j'ai du mal à m'endormir, de m'en mettre au creux du poignet, et sa fragrance m'apaise, me réconforte, me réchauffe. Néanmoins, c'est une odeur qui attire, et bien souvent en soirée, je recoit de nombreuses sollicitations et compliments.

Mon tout premier flacon m'a été offert par ma grand-mère, il y a quatre ans, quand il est sorti. Alors outre l'odeur qui me correspond parfaitement, c'est aussi une manière pour moi de penser à elle (elle n'est pas décédée mais je la vois peu, car elle vit loin de moi maintenant), de me rappeler les après midi d'été et ses petites attentions. 

Bref, je le trouve envoutant et en quelque sorte, j'ai l'impression qu'il a été fait pour moi, parce que je m'y reconnais complètement et qu'il se fond a une vitesse folle. Très vite, je ne porte plus le parfum Magnifique de Lancôme, je suis Magnifique de Lancôme. (pas dans le sens où je suis trop bonne, c'est pas ça l'idée, c'est vraiment de ne faire qu'un avec cette odeur, je suis elle et elle est moi)

 

Oriens de Van Cleef & Arpels

photo--3-.JPG

Oui ma maman a vraiment beacoup de plantes

Oriens c'est... c'est plus ou moins comme Magnifique un parfum boisé et racé et puissant. Mais si Magnifique est un parfum très intime, Oriens lui, est un appel au voyage et au rêve. 

C'est simple, son nom dit tout. Ce parfum me transporte, à chaque fois que je le porte. Je me retrouve dans un souk, au milieu des épices, je suis dans les temples sacrés, odorants l'encens, je sens le cuir et le bois... Il est très très complexe, car il développe des notes complètement différentes à chaque étapes, révélant un aspet diamétralement opposé au précédent, ce qui le rend très dur à apréhender. Ma maman par exemple, n'aime pas du tout son odeur quand il est juste posé. Par contre dès qu'il se fait plus chaud et moins fruité, elle l'adore.

Voici sa composition:

Notes de tête: Mandarine, Cassis, Framboise

Notes de coeur: Jasmin, Fleur d'Eau, Muguet, Note Solaire

Notes de fond: Bois blond, Patchouli, Santal, Vanille, Ambre, Praline

C'est une fragrance riche, opulente, qui respire le luxe et l'élégance et qui ouvre sur un ailleurs olfactif complètement fantastique.

Encore une fois, ce n'est pas un parfum frais et léger de tous les jours, pour aller acheter du papier toilette et des croquettes à lapin (moi je le fais mais c'est pour l'image). Il est chargé de sens, il est sensuel... Enfin, il est très beau. 

Il est d'abord très fruité, très fort. Mais pas une odeur de fruit frais, pèche blanche cueuillie le matin. C'est une odeur acidulée, riche. Ensuite, et c'est vrai, il devient solaire. Il embaume, il donne un coté lumineux à l'ensemble. Enfin la vanille et la praline lui donne une note beaucoup plus sucrée, qui contrebalance et adoucit l'odeur boisée très puissante qui s'en dégage. 

Le flacon ne me plait pas particulièrement. Il faut dire que j'ai la version 30 mL (oui le parfum est un bijou de luxe), et qu'elle reste assez banale, mis à part le bouchon tricolore. Par contre les plus gros flaconnages ont également des feuilles qui sertissent le tour du bouchon. Mais même comme ça, ce n'est pas franchement ce qui m'attire. L'odeur se suffit à elle même de toute manière pour rendre ce parfum irrésistible et unique.

Contrairement à Magnifique, il se se fond pas à la peau complètement, il reste très présent, et même plutôt fort. Je le porte lors d'occasions plus "mondaines", car comme je l'ai dit, c'est une odeur luxueuse. Ce n'est pas réellement une odeur de femme, c'est plutôt une odeur qui accompagne une femme et lui donne un certain caractère. La encore parfois, j'en applique une petite goutte au creux de mon poignet pour m'endormir ailleurs, pour m'évader, pour rêver. 

C'est un parfum qui en appelle à la magie et à notre imagination. C'est une fragrance qui sent les Milles et une Nuits, et qui donne ainsi un certain pouvoir à celle qui le porte.  

 

Et il n'y en a pas d'autres. Pas d'autre que j'aimerais porter en tous les cas. Je ne collectionne pas, pour moi le parfum n'est pas un étalage, c'est une manière d'être en accord avec soi même. Parfois, il nous donne à voir ce que nous sommes vraiment. Personnellement, il me caractérise. Il me rend femme aussi. 

Bien entendu, ce qui me plaît à moi ne vous plaira pas à vous, et inversement. Le but de cet article n'est pas de vous encourager à l'achat, ni d'avoir des commentaires du genre "bouh celui là il pue j'aime pas". Parce que je n'écris pas cet article pour parler odeur de manière triviale. Je fais cet article parce que... je ne sais même pas vraiment pourquoi. Peut être pour parler de moi de manière détournée, sans vous confier de choses trop concrètes, tout en vous permettant de rentrer un peu dans mon univers. En fait oui, c'est un article très intime. Comme un journal dont je vous ouvrirais quelques pages. 

Mais je trouve également que c'est très enrichissant d'en savoir plus sur le rapport entre les gens et leur parfum. J'avais adoré la vidéo d'Hélene à ce sujet. La littéraire / analyste / cinéphile / machin en moi pourrait te parler longtemps de ses silences, de leur signification, mais simplement, c'est une vidéo extrèmement touchante et d'une grande sincérité. Elle m'avait donné envie de me confier moi aussi, un petit peu. 

Alors je sais qu'il est ardu d'écrire à propos du parfum, mais j'espère que quand même ça vous aura intéressé. 

 

Faustine

 

 

 

Commenter cet article

Peau de Peinture 26/04/2012 20:51

Oui peut être que j'aimerai. Mais souvent je reste sur les parfum assez vert et frais car j'ai l'impression que les différentes notes restent douce. Un parfum fort change bcp au long de la journée
je trouve. Certains passent d'une odeur très épicée, orientale à quelque chose d'ambré et sucré. Enfin je pense que tu vois de quoi je parle.

Faustine 26/04/2012 21:02



Ouais je vois parfaitement, c'est le cas d'Oriens^^ C'est ce que j'aime chez lui, mais je comprends que ca ne plaise pas à tout le monde.


Tu connais Un Jardin sur leNil d'Hermès? Jene le supporte pas sur moi, mais il a une odeur à tomber son cul par terre et à l'y laisser choir... C'est le même concept que Oriens, il te fais
voyager à mort, mais dans des notes plus fraiches, plus vertes, que tu aimes.^^


 



Peau de Peinture 26/04/2012 20:44

J'irai voire ça alors.
Oui oui je les sens à différent moment de la journée.

Faustine 26/04/2012 20:46



ouais tu me diras... Ce qui est étrange après, c'est que tous les parfums boisés et puissants neme plaisent pas, au contraire, il y en a beaucoup que j'ai du mal à sentir alors peut être que
malgré tout tu aimeras ces odeurs... Ils sont vraiment très originaux.



Peau de Peinture 26/04/2012 20:34

Ah oui oui je comprend ton idée! Et tu as raison. J'aime beaucoup mais sur les autres sinon en fin de journée je suis entêtée et c'est pas terrible ça. Bah oui maux de tête ou nausé je m'en
passerais bien XD
D’ailleurs il faudra que je sente tes parfums quand j'irai en parfumerie, je ne les ai jamais essayé.

Faustine 26/04/2012 20:38



Ouais, c'est vrai, c'est pour ca qu'il faut trouver des parfums qui nous correspondent, parce qu'on ne les trouvera jamais entêtants! (c'est aussi pour ca que je n'en porte que deux, les autre
m'écoeurent) 


Je te conseille Magnifique, parce qu'il s'estompe plus vite que Oriens qui est très très costaud... Et si tu sens Oriens, pense à y revenir souvent parce qu'il change du tout au tout et il est
dommage de s'arrêter aux notes de têtes quand les notes de coeur commencent à apparaitre etc...enfin je ne t'apprends pas comment sentir un parfum mais celui la mérite vraiment qu'on le sente
plusieurs fois! 



Jola 26/04/2012 20:32

Je ne connaissais pas du tout ces deux parfums ^^ je suis tout le contraire de toi, j'adore les parfums sucrés, fruités, voir enfantins et régressifs ... Les odeurs fortes, boisées ou orientables
très peu pour moi, la faute à mon nez trop sensible :/
J'avoue que je pense aussi à un article sur mes parfums depuis que j'ai ouvert mon blog, mais comme toi beaucoup d'hésitation, je n'ai pas encore osé me lancer ^^
Bisous :)

Faustine 26/04/2012 20:35



Et ouais comme quoi hein, chaque personne a son type d'odeur fétiche! 


J'ai porté pendant longtemps Aquolina de Pink Suger (ou Pink Suger d'Aquolina) qui a vraiment l'odeur d'un bonbon... Je suis très odeurs régrssives aussi, mais pas pour mes parfums^^ 



Peau de Peinture 26/04/2012 19:51

J'adore ton article. J'ai tout de suite vu que tu avais une attention particulière pour les odeurs, dans tes articles ça ressors je trouve.
Je suis du même genre que toi, avec hyperesthésie dont je te parlais on m'a toujours dit "tu devrais faire nez".
Bon après pour les goût je suis différente, je suis plutôt sur des odeurs d'agrumes, "vertes", boisées, de fleurs blanches... Enfin des parfums très printaniers et frais. Alors qu'adolescente j'ai
passé des années avec Alien de Thierry Mugler qui est assez puissant.

Merci pour ce joli article :).

Faustine 26/04/2012 20:29



bah pour moi, mes parfums sont comme des rouges à lèvres rouges. C'est ce qui me rend adulte, sexy etc... Donc des odeurs très femmes quoi... ^^